Quelles solutions pour soigner la spasmophilie ?

La spasmophilie est une maladie encore difficile à définir et à comprendre. En effet, le terme de « spasmophilie » ne figure pas dans la classification médicale, que ce soit en France ou à l’étranger. De nombreux symptômes variés et pouvant être liés à d’autres pathologies rendent la spasmophilie encore très nébuleuse. Mais alors comment soigner la spasmophilie ? Peut-on en guérir ? On répond à vos questions.

Comprendre la spasmophilie

Avant de savoir si l’on peut l’éviter, autant savoir de quoi il s’agit. La spasmophilie est un terme entré dans le langage courant, utilisé en général pour parler de crises d’angoisse violentes / crises de panique. Ces dernières provoquent des difficultés à respirer avec une sensation d’étouffement et d’oppression. La tétanie musculaire fait également partie des symptômes les plus observés.
Retrouvez notre article sur les symptômes de la spasmophilie pour en savoir plus.

Peut-on soigner la spasmophilie ?

Il faut d’abord savoir qu’il est difficile de diagnostiquer un cas de spasmophilie. Il y a un très grand nombre de symptômes possibles, ce qui ralentit le processus de diagnostic.

S’il est possible de calmer une crise de tétanie, la spasmophilie est une autre affaire. En effet, avec peu de recherches et un diagnostic compliqué, aucun traitement n’a pu être mis au point. Cependant, il existe des solutions alternatives pour diminuer son impact et soulager les personnes qui sont atteintes.

Soulager la spasmophilie : l’importance du magnésium

Une bonne hygiène de vie est recommandée aux personnes atteintes de spasmophilie. Les difficultés liées au sommeil faisant partie des nombreux symptômes, le repos doit être primordial. Une activité sportive régulière et une alimentation équilibrée viennent soutenir cet effort pour limiter les crises.

Le cercle vicieux des symptômes (peur, anxiété, hyperventilation, etc.) est supposé consommer beaucoup de magnésium. Afin d’enrayer les crises et d’éviter une carence chronique, il est recommandé de faire des cures régulières de magnésium.

Les médecines douces contre la spasmophilie

Cette pathologie entraîne des crises de contractures musculaires récurrentes. Afin de calmer ces symptômes à la fois douloureux et gênants, les médecines douces ou médecines alternatives peuvent être utilisées.

Se détendre grâce au tapis d’acupression

Le stress est un élément qui favorise la spasmophilie. Pour contrer ses effets néfastes et les contractures musculaires, l’acupression peut être un recours utile.
Un tapis d’acupression reste le moyen le plus simple et adapté à tous. En effet, un tapis souple est recouvert de nombreux picots. En s’allongeant dessus, les pointes vont stimuler les points d’acupression et libérer les tensions du corps.

Plus détendues, les personnes souffrant de spasmophilie sont moins sensibles aux crises.
Où trouver un bon tapis d’acupression ? Choisissez un produit de qualité en commandant sur un site sûr, comme le site LesMauxDeDos. Le tapis Champ de Fleurs offre de bonnes garanties et une qualité irréprochable. Il est plus cher que certains tapis d’acupression  mais il est satisfait ou remboursé sous 30 jours)