Que faire en cas de crise de tétanie ?

Comment réagir en cas de crise de tétanie ?

La crise de spasmophilie se caractérise par des spasmes, des contractions musculaires et une hyperventilation. Elle peut être décrite comme une « super » crise de panique. Si elle est impressionnante pour les personnes qui y assistent, elle reste bénigne. Vous êtes spasmophile ou vous risquez d’assister à une crise ? Voici les gestes à connaître pour bien réagir.

Je sens une crise monter, que faire ?

La spasmophilie est une maladie qui est favorisée par les situations de stress et d’anxiété. Le sujet ressent différents symptômes : angoisse, sensation d’étouffement, tremblements, sudation importante, etc.

Dans une situation stressante, ou suite à une contrariété importante, vous sentez une crise de tétanie monter ? Bien que ce soit plus facile à dire qu’à faire, il s’agit de ne pas paniquer. La crise de spasmophilie reste bénigne.

Pour contrer le stress, n’hésitez pas à vous isoler dans un endroit calme et propice à la détente (si vous pouvez éviter d’être totalement seul, cela est préférable). Un simple changement de pièce suffit. Prenez le temps de vous allonger sur le dos, forcez-vous à respirer lentement et calmement.

Vous avez un rituel qui vous aide à vous détendre ? Que ce soit une musique ou l’odeur d’une huile essentielle, n’hésitez pas à y avoir recours.

Découvrir le Champ de Fleurs

J’assiste à une crise de tétanie : Que faire ?

Une personne de votre connaissance fait une crise de tétanie ? Voici les gestes d’urgence à connaître et à mettre en place immédiatement.

Isoler et interroger la victime

La première chose à faire est d’isoler la personne dans un lieu sécurisé. Isolez-vous avec elle dans une pièce au calme, à l’écart de l’agitation et de la foule qui ne feraient qu’aggraver la crise d’angoisse.

Parlez calmement à la victime, et posez-lui les questions suivantes :

  • Est-ce qu’elle prend un traitement contre les crises ?
  • A-t-elle déjà eu d’autres crises de tétanie ?
  • Est-elle suivie par un médecin pour une maladie quelconque ?
  • Depuis quand la personne se sent elle mal ?

Si la réponse à la première question est positive, aidez la victime à prendre son traitement selon la posologie prévue.

Prévenir les secours en cas de crise de tétanie

Après avoir obtenu les informations nécessaires, contactez le médecin traitant de la victime. En son absence, ou impossibilité d’obtenir ses coordonnées, contactez les urgences en précisant :

  • Pourquoi vous appelez (« une personne déclare faire des crises de tétanie / spasmophilie »)
  • Précisez le n° de téléphone depuis lequel vous appelez
  • Votre lieu exact (adresse, n° de logement, étage, escalier, le digicode, etc.)

Les urgentistes vous poseront alors des questions précises sur l’état de la victime, vos actions et le comportement de la victime avant cette crise (consommation d’alcool, etc.).

Attendez que le médecin vous dise de raccrocher avant de terminer l’appel. Gardez votre téléphone à portée de main en cas de besoin.

L’attitude à adopter

Il est primordial que vous restiez calme pour ne pas paniquer la victime, plus qu’elle ne l’est déjà. Soyez à son écoute, de façon bienveillante (ne l’obligez pas à respirer dans un sac en papier par exemple). Aidez-la à respirer calmement et doucement pour apaiser la panique.

 

Source :

La spasmophilie et la tétanie [Urgence Secourisme]

http://www.urgence-secourisme.fr/bilan-secouriste/malaise/la-spasmophilie-et-la-tetanie/