Crise de spasmophilie : vous allez tout comprendre

Vous avez tendance à faire des crises de spasmophilie ? Dans ce cas, il est absolument nécessaire de trouver une solution, qui vous permettra de vous sentir mieux.

Ici, dans notre article, nous allons vous donner des conseils et des astuces, qui vous permettront de lutter efficacement contre la crise spasmophilie, mais également de comprendre les causes.

La spasmophilie, c’est une maladie qui est encore méconnue. De plus, il faut savoir également qu’il existe une version de la maladie sans crises de spasmophilie, aussi, il est encore plus difficile de la diagnostiquer.

Découvrez notre guide, qui va vous en apprendre davantage sur la maladie.

Crise de spasmophilie : qu’est-ce que c’est ?

Dans un premier temps, nous allons nous intéresser à la spasmophilie en général. Qu’est-ce que cette maladie ?

  • La spasmophilie est en réalité une maladie qui est caractérisée par des spasmes, ainsi que par des contractions musculaires
  • Elle provoque des malaises, et touche surtout les femmes
  • Une personne atteinte de spasmophilie possède une hyperexcitabilité neuromusculaire
  • Les symptômes de la spasmophilie ne sont pas caractéristiques de la maladie, ce qui la rend très difficile à diagnostiquer
  • Cette maladie concerne notamment les personnes qui sont prédisposées aux crises de tétanie

Nous allons maintenant nous intéresser aux causes de la spasmophilie :

  • Elle est provoquée par une carence en calcium, des troubles du métabolisme, et du passage de l’information entre les neurones et les muscles
  • Les crises d’angoisses sont régulièrement à l’origine d’une crise de spasmophilie, et plus particulièrement parce qu’elles impliquent un état d’hyperventilation
  • Le stress est également une cause majeure des crises de spasmophilie

Maintenant, nous allons voir comment se déroule une crise de spasmophilie.

Vous allez voir, c’est un phénomène assez impressionnant. 


Comment se déroule une crise spasmophilie ?

C’est vrai, une crise de spasmophilie est en général particulièrement impressionnante. En réalité, elle peut même provoquer des malaises chez les victimes.

  • Le patient ressent une bouffée d’angoisse
  • Cette angoisse génère alors une hyperventilation, ainsi qu’un état de panique
  • La victime se sent oppressée, en sueur
  • Elle peut même perdre connaissance, dans cet état de stress nerveux
  • Les muscles se tendent, ce qui provoque des fourmillements et des engourdissements des membres

Aussi, il est absolument nécessaire de pouvoir éviter efficacement ces crises.

Nous rappelons également qu’il est possible d’être atteint de spasmophilie, sans pour autant connaître des périodes de crise. Mais alors, comment diagnostiquer cette maladie ? Les personnes qui en souffrent ressentent :

  • Des maux de tête
  • Une grande fatigue
  • Des troubles digestifs
  • Des palpitations
  • Des vertiges

D’ailleurs, les vertiges chez les patients atteints de spasmophilie sans crise peuvent durer plusieurs semaines !

Mais alors, comment faire pour éviter les crises ? C’est justement ce que nous allons voir.

Spasmophilie crise : comment l’éviter ?

Il existe des astuces simples à mettre en place, qui vous permettront d’éviter les crises de spasmophilie.

  • Nous l’avons vu, cette maladie est à l’origine d’un manque de calcium. Aussi, il est nécessaire de vous complémenter de manière efficace, dans le but de vous soigner
  • L’hydratation est également nécessaire, notamment pour les muscles
  • Éviter le stress est le meilleur conseil que nous pouvons vous donner. En effet, cela vous permettra d’éviter de manière efficace les crises de spasmophilie

Vous souhaitez prévenir une crise ? Voici quelques conseils que nous vous conseillons d’appliquer, afin d’éviter les accidents.

Crise de spasmophilie que faire : les bons gestes

Vous hyperventilez ? Vous avez l’impression qu’une crise de spasmophilie approche ? Dans ce cas, ayez les bons gestes suivants :

  • À la venue d’une crise, nous vous recommandons de vous allonger, de bien respirer, et surtout de vous détendre
  • Prévenez un proche, pour lui faire part de votre état
  • Respirez profondément, en inspirant par le nez et par la bouche
  • Essayez de penser à quelque chose de rassurant

De cette manière, vous parviendrez peut-être à éviter la crise, ou tout du moins à l’amenuiser.

Existe-t-il un traitement contre les crises de spasmophilie ?

Bien évidemment, il existe un traitement contre la spasmophilie.

Il ne consiste pas en la prise de médicament, mais en la pratique d’activité qui pourront vous permettre de vous détendre :

  • Le yoga
  • La sophrologie
  • Les massages
  • L’activité physique

Cependant, dans les cas les plus graves, il est possible de profiter d’un traitement d’anxiolytiques, des médicaments qui vous permettront de vous détendre.