Solution spasmophilie : comment venir à bout d’une crise de spasmophilie ?

La crise de spasmophilie n’est pas encore bien comprise par les médecins ni par les chercheurs. En effet, la diversité des symptômes ne lui permet pas d’être reconnue dans les classifications médicales mondiales. Ainsi, difficile de donner une définition à cette maladie. Cependant, dans notre article du jour, nous allons vous donner les causes de la spasmophilie. Nous vous indiquerons également quelles sont les personnes les plus touchées. Malheureusement, impossible de donner une solution spasmophilie, car cette maladie encore méconnue ne connaît à ce jour aucun traitement réellement efficace.

Tout comprendre sur la spasmophilie

Comme nous l’avons dit précédemment, la spasmophilie n’est pas une maladie reconnue à l’international, cependant, de nombreuses personnes en souffrent. Il est possible de définir trois symptômes de la spasmophilie : une fatigue chronique, une angoisse importante et de l’hyperexcitabilité neuromusculaire. Qu’est-ce que c’est ? En réalité, c’est lorsque les muscles se contractent de manière involontaire, et notamment ceux de la lèvre supérieure, lorsqu’un test de réflexe est effectué. Cette hyperexcitabilité se manifeste également par la contracture involontaire de la main. On reconnaît une personne qui souffre de spasmophilie, lorsque celle-ci est victime d’hypersensibilité, de dépendance à l’environnement. C’est un patient vulnérable au stress, et qui démontre une instabilité psychologique .

Attention aux amalgames

Dans le langage courant, on appelle « spasmophilie » des crises d’angoisse et de tétanie musculaire, qui peuvent provoquer une détresse respiratoire. Pour résumer, la spasmophilie est souvent résumée en une attaque de panique, mais c’est une maladie bien plus compliquée que cela. Aujourd’hui, sa définition est encore floue, et il est ainsi difficile de reconnaître un malade.

La diversité des symptômes

Ce qui ne permet pas de définit avec précision la crise de spasmophilie, c’est la multiplicité des symptômes. En effet, entre symptômes physiques, physiologiques et psychologiques, il est réellement compliqué de saisir l’entièreté du concept. D’après la classification, la spasmophilie serait une angoisse pathologique, un trouble panique.

Qui sont les personnes les plus touchées par la spasmophilie

En général, ce sont les femmes jeunes, entre 15 et 35 ans, vivant dans les pays développés qui sont touchées, même si certains hommes peuvent également souffrir de spasmophilie.

Un sommeil de mauvaise qualité pourrait entrainer de la spasmophilie

C’est vrai, de très nombreux chercheurs et des médecins ont mis en lumière une mauvaise qualité de sommeil comme cause de la spasmophilie, même si le facteur génétique et physiologique pourrait également être en cause, ainsi que des facteurs cardio-respiratoires. C’est vrai, les sujets qui souffrent de spasmophilie sont en général fatigués dès le réveil. De plus, ils ont tendance à se lever plusieurs fois dans la nuit pour se rendre aux toilettes. Ce sont également des personnes qui luttent contre le sommeil, jusqu’à la crise de spasmophilie. Ce qui caractérise les personnes touchées par cette maladie, c’est l’hyperactivité, l’altruisme, mais également le stress et l’anxiété.